vendredi 24 mars 2017

LEGENDE ARABE-


Lorsque l'adolescente nocturne fut arrivée devant la cabane dont la seule issue sur le dehors était une porte si exiguë que seul un corps glorieux aurait pu se glisser dans son ouverture, elle entendit, dans le silence de l'aube, sangloter à l'intérieur celui qui la pleurait comme on pleure les morts.
Et elle frappe à la porte et la voix demande de l'intérieur: Qui est à la porte? Elle répondit: C'est moi.
Alors il y eut un grand silence, et les arbres eux-mêmes cessèrent leur murmure et ne laissèrent plus fuser les premières notes des oiseaux chanteurs.
Mais la voix ne répondit pas de l'intérieur et la porte exiguë ne s'ouvrit pas...
Alors l'adolescente s'enveloppa du voile de la méditation et, sans une plainte, sans un soupir, elle s'étendit à terre contre la porte.
Et toute la journée et toute la nuit, elle resta étendue, la tête enfoncée dans le voile de la méditation, et elle mûrissait ainsi en son cœur la notion essentielle qui veut que les privilégiés de l'amour meurent d'abord complètement à eux-mêmes avant de se présenter devant l'Amour.
C'est pourquoi, prête désormais à aborder la porte, elle se leva et alla d'abord s'abluer à la rivière puis d'un pas assuré elle revint vers la cabane et heurta la porte.
Et la voix demanda de l'intérieur: Qui est à la porte ? Et l'adolescente, cette fois, répondit: C'est Toi.
Et la porte s'ouvrit d'elle-même...
Et le reste est le mystère des privilégiés de l'Amour.
Légende arabe

mardi 21 mars 2017

UN COEUR DE MAMIE

Un cœur de Mamie, ça veut du bonheur,
Du bonheur pour tous ses enfants.
Un cœur de Mamie, ça a toujours peur,
ça tremble pour petits et grands;
ça se laisse grignoter par la vie et les événements.
Un cœur de Mamie, ça se donne sans compter:
C'est toujours un cœur de maman.
Un cœur de Mamie, ça n'aime pas la solitude.
C'est hospitalier, comme dans les Béatitudes.
ça aime les visites.
" Ne partez pas, vous avez le temps."
" Encore un biscuit." " Restez encore un instant."
ça aimerait qu'on lui dise un petit merci en passant.
ça voudrait une bise;
Mais les jeunes en ont-ils le temps?
Un cœur de Mamie, ça ne vieillit pas.
ça veut s'accrocher. C'est parfois bien las!
Un cœur de Mamie, c'est plein de finesse;
ça sait deviner: ça voit la tristesse;
ça sait regarder, sans oser rien dire.
C'est plein de bonté, ça vit de tourments.
Un cœur de Mamie, ça se dit:
"Je ne voudrais pas partir."
Rester pour aimer.
Même vieux, ça ne veut pas mourir.
demain oui, peut-être.
Mais non, non, pas aujourd'hui.
ça veut être là pour les fêtes.
Voir grands et petits; consoler; encourager.
Un cœur de Mamie, c'est disponible, pas pressé.
ça ne pense qu'à donner.
ça a de l'expérience.
ça doit rester longtemps,
Pour donner confiance dans la vie à ses petits-enfants.
Guy Gilbert

jeudi 16 mars 2017

SENS DE LA VIE D'APRES BORIS CYRULNIK


Boris Cyrulnik et le sens de la vie par supervielle

ETRE VEUVE- VEUF

"Accorde à ma moitié le bonheur éternel."

Dieu notre Père,
Tu as rappelé à toi mon époux(se) bien-aimé(e).
Par le sacrement de mariage,
Tu as élevé notre amour au rang d’amour divin.
Dans cet amour, nous avons parcouru notre pèlerinage terrestre.
Nous avons partagé les joies et les peines, les allégresses et les difficultés.
Cela n’a pas toujours été facile, mais que cela est merveilleux
De vivre homme et femme, unis à ton image et à ta ressemblance !
Pour cela, je te remercie sans cesse.
Accorde à ma moitié le bonheur éternel ;
Et il te restera, quand mon heure sera venue,
À réunir en toi ceux que tu as unis sur cette terre.
En attendant cet accomplissement plénier de ton dessein bienveillant,
Viens à mon aide afin que toujours je demeure fidèle à la prière :
Ainsi mon époux et moi, nous demeurerons une seule âme et un seul esprit,
Dans l’espérance de la résurrection de la chair.
Marie, très sainte Veuve de Joseph, intercède pour nous.
Amen.
Mots-clés
PRIEREVEUFS VEUVES

samedi 11 mars 2017

l'ORGUEIL- ERIC EMMANUEL SCHMITT

L'ORGUEIL.
" Je perçois la volonté de se faire aimer à tout prix de tous comme une faiblesse. Il y a un bon et un mauvais orgueil : le mauvais veut conquérir toutes les louanges, le bon néglige quelques sifflets. Le mauvais orgueil nous aliène à un adversaire de hasard, pas choisi, parfois sans valeur, tandis que le bon nous permet de tracer notre route. Le mauvais orgueil emprisonne, le bon libère."
(Plus tard, je serai un enfant - Éric-Emmanuel Schmitt)

ERIC EMMANUEL SCHMITT- LA SAGESSE DE DIRE "OUI"


LA SAGESSE DE DIRE "OUI".
« Revenu ici, j’ai dû écouter plusieurs fois ton Concerto pour clarinette dans le but de mieux
comprendre.
Accepter l’inévitable tristesse. Consentir au tragique de l’existence. Ne pas se raidir contre
la vie en la niant. Cesser de la rêver autre qu’elle n’est. Epouser la réalité. Quelle qu’elle soit.
Tu m’offres la sagesse de dire « oui ». Etrange, ce « oui », alors que mon siècle, ma formation
intellectuelle, nos idéologies me donnent l’illusion d’être fort en opposant un « non ».
Ce soir, je me suis pardonné.
Pardonné de ne pas avoir le pouvoir de changer l’univers. Pardonné de ne pas savoir rivaliser
avec la nature quand elle nous détruit. Pardonné de n’avoir comme arme que ma seule
compassion.
Ce soir, je me suis pardonné d’être un homme.
Merci. »
(Ma vie avec Mozart - Éric-Emmanuel Schmitt)

Membres

Archives du blog